Vous êtes décidé à accéder à la propriété et votre choix s’est porté sur un bien immobilier en Israël ? Vous devez vous informer sur bon nombre de choses avant de vous lancer dans ce projet. Il s’agit d’uns décision intéressante mais vous devez mettre toutes les chances de votre côté. Découvrez pourquoi.

Des prix très changeant

En Israël, le prix d’un même bien immobilier peut présenter une différence de l’ordre de 30% voire plus en l’espace de deux ou trois semaines. La raison en est que le pays intéresse de plus en plus d’investisseurs immobiliers car propice aux affaires. Chaque année, des milliers de touristes et vacanciers s’y rendent afin de découvrir toutes les merveilles qui s’y cachent. Le secteur du tourisme y est alors très développé et les acteurs du domaine  gagnent beaucoup d’argent. Face à cette réalité, le prix des biens immobiliers flambent surtout en période de vacances. Ainsi, si vous voulez faire une affaire, vous devez acheter en dehors de cette période. Vous pourrez alors choisir un bien immobilier implanté dans un endroit stratégique et l’utiliser, si vous le souhaitez, à des fins commerciales.

Des banques réticentes

Les banques israéliennes sont particulièrement méfiantes surtout si vous n’êtes pas résident. Ainsi, vous aurez du mal à trouver une banque qui acceptera de vous financer si vous ne répondez pas au profil d’un bon emprunteur. Pour convaincre une banque israélienne, vous devez avoir des revenus réguliers et élevés. Vous devez également disposer d’une bonne capacité d’épargne et avoir un apport personnel élevé. La banque de votre choix vérifiera ces détails  avant de vous accorder un crédit.

Dans le cas où vous avez plusieurs crédits en cours, vous n’aurez aucune chance d’obtenir un crédit. Vous devez alors optez pour une consolidation de crédit et ne plus avoir qu’une seule mensualité à payer. Tous ces aspects sont à prendre en compte si vous voulez convaincre une banque israélienne de vous financer.

Un montant de crédit peu élevé

La plupart des banques israélienne n’accordent que 50% du montant total du bien immobilier pour l’achat duquel vous demandez un crédit. Ainsi, si vous voulez réaliser votre projet, vous devez disposer d’un apport personnel de l’ordre de 50%. Cependant, tout le monde ne dispose pas d’une telle somme. Vous devez alors négocier auprès de votre banque afin d’obtenir un montant plus significatif. Pour cela, vous aurez besoin de l’aide d’un courtier en crédit immobilier.